NOUVELLES

Vers une réduction de vitesse des embarcations sur le Richelieu

Vers une réduction de vitesse des embarcations sur le Richelieu

L’Association des riverains et amis du Richelieu souhaite modifier les habitudes de navigation sur la rivière Richelieu. L’organisme sans but lucratif a obtenu le soutien et la collaboration des municipalités de Saint-Denis, Saint-Antoine, Saint-Marc et Saint-Charles afin de limiter la vitesse à 10 km/h (5,4 nœuds) sur un tronçon navigable de 20 km. Les quatre municipalités ont déposé une demande de règlement à cet effet auprès de Transports Canada. Un appui significatif est venu l’hiver dernier de Pêches et Océans Canada qui voit la mesure d’un bon œil en raison de ses efforts pour protéger l’habitat du poisson.

Le tronçon visé par le projet de règlement correspond selon le ministère «presque exactement» à l’habitat essentiel du chevalier cuivré, une espèce endémique en voie de disparition. Toujours selon le ministère «la vitesse excessive des embarcations et le batillage sont identifiés comme des causes importantes de la dégradation de l’habitat de l’espèce, tandis que l’érosion des berges contribue à la perte d’herbiers aquatiques constituant des habitats essentiels pour le chevalier cuivré». Le fait que les seuls sites de reproduction connus pour cette espèce se trouvent dans le Richelieu ajoute encore du poids à la démarche.

Le maire de Saint-Ours ainsi que le député de Pierre-Boucher – Les Patriotes – Verchères, Xavier Barsalou-Duval, ont aussi apporté leur soutien au projet de règlement. Si Ottawa adopte le règlement, les municipalités concernées prendront à leur charge le balisage de la portion de rivière où la limite de vitesse serait mise en vigueur. L’initiative attire l’attention de toutes les municipalités riveraines sur la rivière de Sorel à Noyan qui partageraient le même intérêt pour la préservation de la qualité de l’environnement global.

À propos de L’Escale Nautique

L’Escale Nautique est une publication indépendante qui sert le marché de la navigation de plaisance depuis 1995. Elle présente aujourd’hui le plus fort tirage payé de toutes les publications nautiques au Québec. L’Escale Nautique est distribuée à tous les membres de la Fédération de voile du Québec, ainsi qu’aux membres francophones des Escadrilles canadiennes de plaisance.

Le Guide du tourisme Nautique est un guide de navigation publié chaque année depuis 1997. Il s’agit à l’heure actuelle du guide de navigation le plus documenté des principaux plans d’eau du Québec, scrupuleusement remis à jour chaque saison.

© 2021 Tous droits réservés • L’Escale Nautique
Les textes et les photographies publiés sur ce site ne peuvent être reproduits
ou utilisés sur un quelconque support sans l’autorisation écrite de L’Escale Nautique

Réalisation: Servlinks Communication

Nous reconnaissons l'appui financier du gouvernement du Canada par
l'entremise du ministère du Patrimoine canadien (Innovation commerciale)

canada