NOUVELLES

Tarifs douaniers : l’industrie nautique frappée de plein fouet

Tarifs douaniers : l’industrie nautique frappée de plein fouet

À la suite de l’annonce de tarifs par l’administration Trump sur l’acier et l’aluminium canadien importé aux États-Unis, le gouvernement du Canada va imposer à son tour des mesures de rétorsion à l’endroit de produits manufacturés au sud de la frontière.
Toutes les catégories de bateaux de plaisance fabriquées aux États-Unis seront l’objet d’une taxe d’importation de 10% à compter du 1er juillet. Une mesure qui cherche à faire mal à l’industrie manufacturière américaine qui exporte au Canada pour 797 millions $ par an. Voiliers, bateaux à moteur, bateaux pneumatiques, moteurs hors-bord (quand il sont livrés avec une unité neuve) coûteront donc 10% de plus le mois prochain. Une bien mauvaise nouvelle pour les propriétaires qui ont commandé un bateau qu’on ne leur a pas encore livré. La mesure frappera aussi les bateaux d’occasion.
L’Union Européenne a répliqué de son côté avec des tarifs douaniers encore plus sévères de l’ordre de 25% sur les bateaux américains. Une mesure qui touche un volume d’exportation de 338 millions $. De leur côté les Mexicains qui importent pour 147 millions de bateaux des États-Unis y sont allés d’une taxe de 15%.
Ces mesures punitives à l’endroit des manufacturiers américains vont donc s’appliquer sur un volume d’exportation total de près de 1,3 milliard $.
Les dommages potentiels ne s’arrêtent pas là. L’aluminium importé du Canada constitue une composante majeure dans la fabrication d’une embarcation de plaisance. Un matériau clé que l’on retrouve un peu partout, quand ce n’est pas le bateau lui-même qui est en aluminium. Les États-Unis ont produit l’an dernier pas moins de 117 000 embarcations en aluminium en 2017, des bateaux qui vont forcément coûter plus cher.
L’Association Maritime du Québec s’est manifestée le 6 juin dernier en rappelant que 65% des bateaux vendus au Québec provenaient des États-Unis et que «l'industrie nautique reste le seul secteur de produits récréatifs visés par cette mesure».

À propos de L’Escale Nautique

L’Escale Nautique est une publication indépendante qui sert le marché de la navigation de plaisance depuis 1995. Elle présente aujourd’hui le plus fort tirage payé de toutes les publications nautiques au Québec. L’Escale Nautique est distribuée à tous les membres de la Fédération de voile du Québec, ainsi qu’aux membres francophones des Escadrilles canadiennes de plaisance.

Le Guide du tourisme Nautique est un guide de navigation publié chaque année depuis 1997. Il s’agit à l’heure actuelle du guide de navigation le plus documenté des principaux plans d’eau du Québec, scrupuleusement remis à jour chaque saison.

© 2018 Tous droits réservés • L’Escale Nautique
Les textes et les photographies publiés sur ce site ne peuvent être reproduits
ou utilisés sur un quelconque support sans l’autorisation écrite de L’Escale Nautique

Réalisation: Servlinks Communication

Nous reconnaissons l'appui financier du gouvernement du Canada par
l'entremise du ministère du Patrimoine canadien (Innovation commerciale)

canada