NOUVELLES

Protection des battures Tailhandier

Protection des battures Tailhandier

 La Société pour la nature et les parcs (SNAP Québec) se réjouit de l’annonce du gouvernement fédéral concernant la protection des grandes battures Tailhandier qui deviendront une nouvelle Réserve nationale de faune. Cet archipel de plus de 200 hectares se situe en bordure du parc national des Îles-de-Boucherville et abrite des milieux naturels fragiles et des habitats pour de nombreuses espèces d’oiseaux migrateurs, notamment des espèces en péril telles que le petit blongios. L’annonce d’aujourd’hui inclut également la protection d’autres îles du fleuve Saint-Laurent situées entre Montréal et le lac Saint-Pierre.    

Une belle victoire des défenseurs de la nature  

La campagne du « Syndrome du oui dans ma cour » lancée en juillet 2017 par la SNAP Québec, en collaboration avec les Amis du parc national des Îles-de-Boucherville, a permis de mobiliser plusieurs milliers de citoyennes et citoyens qui ont signé la pétition afin de soutenir le projet de protection des battures Tailhandier en demandant un geste concret au gouvernement fédéral, propriétaire de ce territoire.   « C’est une belle victoire pour la conservation du territoire dans le sud du Québec où il est souvent difficile de faire avancer les dossiers de conservation en raison de la complexité des usages du territoire » déclare Mélanie Luong Dinh Giap, chargée de projet en conservation pour la SNAP Québec.    « Nous espérons que cette annonce donne l’élan nécessaire pour que d’autres territoires publics situés dans la région de Montréal soient rapidement protégés » ajoute Alain Branchaud, biologiste et directeur général à la SNAP Québec. « Le Syndrome du Oui dans ma cour doit maintenant se manifester à l’Ile Sainte-Thérèse à Varennes, un territoire en grande partie propriété du gouvernement du Québec, de même qu’à l’ancien champs de tir de la Défense nationale situé en bordure du parc national du Mont-Saint-Bruno » conclut Monsieur Branchaud.    Une très faible proportion du territoire dans le sud du Québec, et notamment dans la grande région de Montréal, est dédiée à la conservation. Cette annonce constitue un signal très positif alors que s’amorce le dernier droit vers l’objectif 2020 et la protection de 17% du territoire terrestre.    Les battures Tailhandier sont situées dans un secteur fortement urbanisé où la population connait un important déficit nature. Ainsi, la SNAP Québec recommande que le plan de conservation mis en place pour cette nouvelle aire protégée inclut sa mise en valeur du site et son accessibilité pour la population de la région et ce, sans compromettre les objectifs de protection de la biodiversité.    

Sources :SNAP Québec      

À propos de L’Escale Nautique

L’Escale Nautique est une publication indépendante qui sert le marché de la navigation de plaisance depuis 1995. Elle présente aujourd’hui le plus fort tirage payé de toutes les publications nautiques au Québec. L’Escale Nautique est distribuée à tous les membres de la Fédération de voile du Québec, ainsi qu’aux membres francophones des Escadrilles canadiennes de plaisance.

Le Guide du tourisme Nautique est un guide de navigation publié chaque année depuis 1997. Il s’agit à l’heure actuelle du guide de navigation le plus documenté des principaux plans d’eau du Québec, scrupuleusement remis à jour chaque saison.

© 2019 Tous droits réservés • L’Escale Nautique
Les textes et les photographies publiés sur ce site ne peuvent être reproduits
ou utilisés sur un quelconque support sans l’autorisation écrite de L’Escale Nautique

Réalisation: Servlinks Communication

Nous reconnaissons l'appui financier du gouvernement du Canada par
l'entremise du ministère du Patrimoine canadien (Innovation commerciale)

canada