NOUVELLES

Privée de baliseur, la Garde côtière peine à remplir son mandat

Privée de baliseur, la Garde côtière peine à remplir son mandat

La Garde côtière canadienne a éprouvé des difficultés sans précédent l’automne dernier lors de son opération annuelle d’enlèvement des bouées d’été. Sur la seule section avale du fleuve Saint-Laurent, 26 bouées sont déclarées disparues, échouées, hors position, prises dans la glace ou à la dérive. Une seule d’entre elles a été récupérée, en Gaspésie, après avoir dérivé. Ces difficultés sont attribuables à deux facteurs, le non remplacement du principal navire- baliseur de la flotte de la Garde côtière depuis 2013, et l’arrivée hâtive des conditions d’hiver.

Le Tracy, le principal baliseur utilisé par la Garde côtière pendant 45 ans, a été retiré du service il y a six ans. L’absence de ce baliseur oblige la Garde côtière à s’en remettre à des brise-glace légers pour retirer ses bouées d’été et les remplacer, là où c’est requis, par des bouées d’hiver. Ces bouées d’hiver ont été installées à l’automne.

Une situation qui irrite au plus haut point Nicole Trépanier, de la Société de développement économique du Saint-Laurent.

« Le balisage sur le Saint-Laurent n’est pas une nouveauté, et le déglaçage non plus. Je ne comprends pas qu’on n’ait pas pris le temps de construire un baliseur au cours de toutes ces années. Le Tracy n’était pas dans sa prime jeunesse, comme le reste de la flotte. Son remplacement aurait dû être prévu», souligne Mme Trépanier. «On a besoin d’un baliseur neuf sur le Saint-Laurent, et de nouveaux brise- glace. Ça s’appelle le renouvellement de la flotte», tranche Nicole Trépanier.

Carl Robitaille, président de la Corporation des pilotes du Bas-Saint-Laurent, précise qu’il «faut remonter au début des années 1990 pour voir une situation semblable en ce qui concerne l’enlèvement des bouées, et c’était dans un contexte très différent, parce qu’il y avait grève à la Garde côtière».

Sources : Gilles Gagné – Le Soleil

À propos de L’Escale Nautique

L’Escale Nautique est une publication indépendante qui sert le marché de la navigation de plaisance depuis 1995. Elle présente aujourd’hui le plus fort tirage payé de toutes les publications nautiques au Québec. L’Escale Nautique est distribuée à tous les membres de la Fédération de voile du Québec, ainsi qu’aux membres francophones des Escadrilles canadiennes de plaisance.

Le Guide du tourisme Nautique est un guide de navigation publié chaque année depuis 1997. Il s’agit à l’heure actuelle du guide de navigation le plus documenté des principaux plans d’eau du Québec, scrupuleusement remis à jour chaque saison.

© 2019 Tous droits réservés • L’Escale Nautique
Les textes et les photographies publiés sur ce site ne peuvent être reproduits
ou utilisés sur un quelconque support sans l’autorisation écrite de L’Escale Nautique

Réalisation: Servlinks Communication

Nous reconnaissons l'appui financier du gouvernement du Canada par
l'entremise du ministère du Patrimoine canadien (Innovation commerciale)

canada