NOUVELLES

Nouveaux navires hydrographiques et de sondage de chenal

Nouveaux navires hydrographiques et de sondage de chenal

En 2016, le gouvernement du Canada a octroyé un contrat de 5 millions de dollars pour construire deux nouveaux navires hydrographiques et de sondage de chenal (NHSC) dans le cadre du Plan à long terme de renouvellement de la flotte de la Garde côtière canadienne. Ces navires sont construits au Canada par Kanter Marine, situé à St. Thomas (Ontario) dans le cadre du programme de construction de petits navires de la Stratégie nationale de construction navale.
Les NHSC sont un élément essentiel de l’exécution des programmes de la Garde côtière canadienne et de la réalisation de sa mission et de son mandat prévu par la loi. La nouvelle classe de NHSC reflète les progrès et les nouvelles normes existant dans le domaine des levés hydrographiques, tels que les sonars multifaisceaux, les systèmes de positionnement très précis et les technologies modernes d’acquisition et de traitement des données.
Les nouveaux navires, nommés le NGCC Jean Bourdon et le NGCC Helen Irene Battle, permettront d’effectuer les levés hydrographiques avec une meilleure précision, tout en réduisant le temps de collecte des données. Ils pourront également aider à l’exécution d’un certain nombre d’activités en rapport avec la recherche et le sauvetage, les aides à la navigation, l’application de la loi, les interventions en cas d’urgence et les catastrophes naturelles, et à appuyer les sciences des écosystèmes et des pêches dans la région.
Ces deux nouveaux navires remplaceront ceux qui sont exploités actuellement (le NGCC F.C.G. Smith et le NGCC GC 03) dans la Voie maritime du Saint-Laurent (Région du Centre et de l’Arctique) en moyenne depuis 37,5 années, et qui approchent de la fin de leur durée de vie.

Noms des nouveaux navires hydrographiques et de sondage de chenal :
Conformément à la politique relative aux noms des navires de la Garde côtière canadienne, les navires hydrographiques et de sondage de chenal sont nommés en l’honneur de scientifiques, d’hydrographes et d’explorateurs canadiens qui ont apporté des contributions importantes dans leurs domaines respectifs.

NGCC Jean Bourdon : Jean Bourdon (v. 1601 – 1668) a réalisé les premières études hydrographiques du fleuve Saint-Laurent.

NGCC Helen Irene Battle : Helen Irene Battle (31 août 1903 – 17 juin 1994) a été une scientifique primée et la première femme au Canada à obtenir un doctorat en biologie marine (1928). Mme Battle a également été cofondatrice de la Société canadienne de zoologie et en a été la présidente en 1962-1963.

Au sujet des navires hydrographiques et de sondage de chenal :

  • Ces nouveaux navires sont des catamarans de 11,95 mètres de longueur; ils ont une vitesse maximale de plus de 20 nœuds, et un équipage de quatre personnes.
  • Ils ont été construits par Kanter Marine, de St. Thomas (Ontario).
  • Leur port d’attache sera l’Institut Maurice-Lamontagne à Mont-Joli (Québec), mais ils seront exploités sur le fleuve Saint-Laurent, de Montréal à l’Isle-aux-Coudres.

 Sources: Pêches et Océans Canada

À propos de L’Escale Nautique

L’Escale Nautique est une publication indépendante qui sert le marché de la navigation de plaisance depuis 1995. Elle présente aujourd’hui le plus fort tirage payé de toutes les publications nautiques au Québec. L’Escale Nautique est distribuée à tous les membres de la Fédération de voile du Québec, ainsi qu’aux membres francophones des Escadrilles canadiennes de plaisance.

Le Guide du tourisme Nautique est un guide de navigation publié chaque année depuis 1997. Il s’agit à l’heure actuelle du guide de navigation le plus documenté des principaux plans d’eau du Québec, scrupuleusement remis à jour chaque saison.

© 2018 Tous droits réservés • L’Escale Nautique
Les textes et les photographies publiés sur ce site ne peuvent être reproduits
ou utilisés sur un quelconque support sans l’autorisation écrite de L’Escale Nautique

Réalisation: Servlinks Communication

Nous reconnaissons l'appui financier du gouvernement du Canada par
l'entremise du ministère du Patrimoine canadien (Innovation commerciale)

canada