NOUVELLES

Mont-Louis bataille pour son projet de port de plaisance

Mont-Louis bataille pour son projet de port de plaisance

On ne parlera jamais assez du cloisonnement administratif qui paralyse les projets touristiques au sein du gouvernement fédéral. La petite municipalité gaspésienne de Mont-Louis en fait actuellement les frais. À l’est de l’anse de Mont-Louis, un quai de transbordement en ruines est actuellement en train d’être enroché. Transports Canada dépense la bagatelle de 12 millions $ pour ces travaux qui doivent prendre fin à l’automne 2019. Ce brise-lames a pour fonction de protéger les berges de l’érosion, mais le mandat de Transports Canada ne va pas plus loin. Les besoins légitimes de la communauté ne sont pas pris en compte, pas plus que les projets de développement touristique. Un non-sens.
La nouvelle administration municipale voit les choses d’un autre œil et veut profiter des travaux en cours pour permettre un accès public aux pêcheurs sportifs et ajouter une portion de brise-lames vers le sud de manière à aménager un bassin de plaisance où l’on pourrait accueillir entre vingt et quarante bateaux de plaisance. L’idée est tout à fait pertinente lorsqu’on considère le peu de places d’amarrage disponibles sur cette portion de la péninsule gaspésienne, d’autant plus que l’anse de Mont-Louis offre un cadre naturel particulièrement agréable.
Selon le maire Guy Bernatchez, Transports Canada était initialement ouvert au projet, mais le ministère a finalement fermé la porte et n’entend plus donner de suite au dossier. M. Bernatchez se désole que l’on n’ait pas trouvé un terrain d’entente avant le début des travaux. La municipalité n’entend pas pour autant à rester là et fait appel aux autorités fédérales pour dénouer l’impasse. Ce projet récréotouristique est considéré comme vital pour le village de Saint-Maxime-du-Mont-Louis qui entend se mobiliser pour faire valoir son point de vue.

À propos de L’Escale Nautique

L’Escale Nautique est une publication indépendante qui sert le marché de la navigation de plaisance depuis 1995. Elle présente aujourd’hui le plus fort tirage payé de toutes les publications nautiques au Québec. L’Escale Nautique est distribuée à tous les membres de la Fédération de voile du Québec, ainsi qu’aux membres francophones des Escadrilles canadiennes de plaisance.

Le Guide du tourisme Nautique est un guide de navigation publié chaque année depuis 1997. Il s’agit à l’heure actuelle du guide de navigation le plus documenté des principaux plans d’eau du Québec, scrupuleusement remis à jour chaque saison.

© 2018 Tous droits réservés • L’Escale Nautique
Les textes et les photographies publiés sur ce site ne peuvent être reproduits
ou utilisés sur un quelconque support sans l’autorisation écrite de L’Escale Nautique

Réalisation: Servlinks Communication

Nous reconnaissons l'appui financier du gouvernement du Canada par
l'entremise du ministère du Patrimoine canadien (Innovation commerciale)

canada