NOUVELLES

L’ETS passe en mode Moth

L’ETS passe en mode Moth

L’extraordinaire aventure de Rafale, le club étudiant de l’École de technologie supérieure, va se poursuivre en mode vol, mais changer de support. Rappelons que le club étudiant a développé deux plateformes de catamaran Classe C  dotées d’une aile rigide et participé à la Little Cup à Genève en 2015. La Classe C a depuis perdu de son énergie et plus aucune compétition n’est inscrite au calendrier.  Pour conserver son statut de club à l’ETS, l’équipe Rafale devait concevoir un nouvel engin capable de participer à une compétition réservée aux étudiants.

C’est chose faite avec la nouvelle catégorie SuMoth dans laquelle le préfixe Su signifie sustainable. Le dériveur de l’International Moth Class est un drôle d’oiseau volant de seulement 3,35 de long qui connaît un grand succès. La version SuMoth va reprendre les mêmes caractéristiques, mais sa mise en œuvre devra se faire avec la plus petite empreinte écologique possible. Tous les matériaux entrant dans sa construction seront évalués selon un critère de développement durable. Le vainqueur du Foiling SuMoth Challenge aura probablement bien marché en régate, mais son classement tiendra aussi compte de sa performance écologique. Un défi intéressant qui pousse les concepteurs à mettre en œuvre des matériaux neutres d’un point de vue des émissions de GES, mais qui laisse aussi la place au recyclage. 

Le bilan environnemental du constructeur sera quantifié en dollar SuMoth. Si l’équipe utilise du bois, son coût sera considéré comme nul. Par contre, le recours à la fibre de carbone coûtera très cher. Le budget total utilisable par chaque équipe est fixé à 10 000 $ équivalent SuMoth. Un concept qui va tester l’innovation et l’ingéniosité tout en stimulant l’utilisation de matériaux durables. 

L’équipe de l’ETS utilisera par exemple de la fibre de basalte pour laminer la coque de son SuMoth, une fibre issue de roche volcanique. Quant à la résine, elle sera d’origine biosourcée. Les équipes ont l’obligation de produire tous les éléments du bateau, mais ils ont droit à recourir à du matériel d’occasion. 

La coque sera sortie de son moule au moment où vous lirez ces lignes et l’on en sera à préparer les premiers tests sur l’eau en région métropolitaine. La première édition du Foiling SuMoth Challenge, organisée par la Foiling Week, devait avoir lieu au mois de juin sur le lac de Garde en Italie. La crise du Coronavirus a naturellement bouleversé le calendrier.

À propos de L’Escale Nautique

L’Escale Nautique est une publication indépendante qui sert le marché de la navigation de plaisance depuis 1995. Elle présente aujourd’hui le plus fort tirage payé de toutes les publications nautiques au Québec. L’Escale Nautique est distribuée à tous les membres de la Fédération de voile du Québec, ainsi qu’aux membres francophones des Escadrilles canadiennes de plaisance.

Le Guide du tourisme Nautique est un guide de navigation publié chaque année depuis 1997. Il s’agit à l’heure actuelle du guide de navigation le plus documenté des principaux plans d’eau du Québec, scrupuleusement remis à jour chaque saison.

© 2020 Tous droits réservés • L’Escale Nautique
Les textes et les photographies publiés sur ce site ne peuvent être reproduits
ou utilisés sur un quelconque support sans l’autorisation écrite de L’Escale Nautique

Réalisation: Servlinks Communication

Nous reconnaissons l'appui financier du gouvernement du Canada par
l'entremise du ministère du Patrimoine canadien (Innovation commerciale)

canada