NOUVELLES

Les vents et les vagues ont pris de la puissance en 30 ans

Les vents et les vagues ont pris de la puissance en 30 ans

Depuis 30 ans la vitesse des vents et la hauteur des vagues ont augmenté. Une tendance qui pourrait se durcir. Une vaste compilation de données s'étalant sur plus de trente années révèle qu'au-dessus des océans, la vitesse des vents a augmenté ainsi que la hauteur des vagues. Cette hausse, parfois imperceptible dans certaines zones géographiques, est particulièrement significative au niveau de l'océan Austral qui entoure l'Antarctique.

Quatre milliards d'observations

Pour établir ce constat, les chercheurs de l'Université de Melbourne ont analysé les mesures de la vitesse des vents et de la hauteur des vagues prises par 31 satellites différents entre 1985 et 2018, soit environ 4 milliards d'observations. Ces chiffres ont été comparés à ceux issus de plus de 80 bouées océaniques déployées dans le monde entier, ce qui en fait le jeu de données le plus vaste et le plus détaillé de ce type jamais compilé. 

Les scientifiques ont publié leurs résultats dans la revueScience et ces derniers indiquent bien que l'océan Austral connaît les plus fortes variations avec une augmentation de la vitesse des vents, en conditions tempétueuses, de 1,5 mètre par seconde soit de 8% au cours des trente dernières années. De même, la hauteur des vagues a augmenté de 30 centimètres, soit de 5% au cours de la même période. Sur le reste des océans la tendance est la même mais elle est bien moins prononcée notamment au nord de l'océan Atlantique ou dans le centre de l'océan Pacifique.

Des impacts dans le monde entier

La structure des vents et des vagues océaniques joue un rôle important dans l'équilibre climatique et les évènements météorologiques. La vitesse du vent au-dessus des océans module en effet la rugosité de la surface, ce qui influence grandement le transfert d'énergie et de dioxyde de carbone entre l'atmosphère et l'océan. En outre, l'augmentation de la hauteur des vagues peut aggraver les conséquences des tempêtes côtières avec plus de risques d'inondations. Selon les auteurs de l'étude, le fait que les changements les plus visibles se produisent dans l'océan Austral est particulièrement inquiétant car "la houle de l'océan Austral détermine la stabilité de la majeure partie de l'hémisphère Sud" explique ainsi Ian Young de l'université de Melbourne dans un communiqué.

Reste à comprendre la cause de ces variations observées et à anticiper les tendances futures. Sont-elles imputables au changement climatique en cours ? Ou s'agit-il de fluctuations multi-décennales ? "Si ces tendances se maintiennent cela provoquera des impacts majeurs" avertit le scientifique. De nouveaux modèles climatiquessont en cours d'élaboration un peu partout dans le monde, ils livreront de premières réponses.

Sources : Sciences et Avenir

À propos de L’Escale Nautique

L’Escale Nautique est une publication indépendante qui sert le marché de la navigation de plaisance depuis 1995. Elle présente aujourd’hui le plus fort tirage payé de toutes les publications nautiques au Québec. L’Escale Nautique est distribuée à tous les membres de la Fédération de voile du Québec, ainsi qu’aux membres francophones des Escadrilles canadiennes de plaisance.

Le Guide du tourisme Nautique est un guide de navigation publié chaque année depuis 1997. Il s’agit à l’heure actuelle du guide de navigation le plus documenté des principaux plans d’eau du Québec, scrupuleusement remis à jour chaque saison.

© 2019 Tous droits réservés • L’Escale Nautique
Les textes et les photographies publiés sur ce site ne peuvent être reproduits
ou utilisés sur un quelconque support sans l’autorisation écrite de L’Escale Nautique

Réalisation: Servlinks Communication

Nous reconnaissons l'appui financier du gouvernement du Canada par
l'entremise du ministère du Patrimoine canadien (Innovation commerciale)

canada