NOUVELLES

Accès aux plans d'eau difficile dans les Laurentides

Accès aux plans d'eau difficile dans les Laurentides

L’Association des Pêcheurs Sportifs du Québec (APSQ) et Nautisme Québec continuent leurs efforts conjoints pour infléchir l’attitude des municipalités qui exigent des frais exorbitants pour mettre une embarcation à l’eau sur leur territoire.
L’APSQ a fait parvenir une mise en demeure aux municipalités d’Ivry-sur-le-Lac et Barkmere qui exigent respectivement 500 $ et 325 $ par jour pour mettre un bateau à l’eau sur les lacs Manitou et des Écorces. Ces tarifications abusives qui violent l’esprit de la loi fédérale garantissant le libre accès accès aux plans d’eau sur l’ensemble du territoire canadien feront l’objet d’un procès qui devrait se tenir à l’automne 2019. L’objectif de l’APSQ consiste à obtenir un jugement favorable qui ferait jurisprudence.

Les municipalités des Laurentides l’ont bien compris et défendent leur position bec et ongles en invoquant la protection des plans d’eau et les dommages environnementaux que pourraient causer les espèces envahissantes, ainsi que le comportement irresponsable des plaisanciers. Un argument fallacieux dans la mesure où le lavage des embarcations avant de les mettre à l’eau est devenue une mesure acceptée et mise en œuvre par une majorité d’utilisateurs. 

L’enjeu repose en fait sur la volonté des propriétaires de résidences en rive de privatiser les plans d’eau et d’éloigner des visiteurs jugés indésirables. Plusieurs propriétaires fortunés de résidences situées au bord du lac Manitou exercent une forte pression sur les élus municipaux pour barrer la route aux plaisanciers. 

Ivry-sur-le-Lac a fait appel à plusieurs municipalités environnantes pour solliciter un appui financier. Un soutien que lui ont accordé les administrations municipales de Saint-Sauveur, Morin-Heights, Sainte-Agathe-des-Monts, Sainte-Marguerite-du-Lac-Masson, Lanthier, Ferme-Neuve, Labelle, Huberdeau, Saint-Faustin-Lac-Carré et Montcalm. 

Nautisme Québec sollicite l’intervention du gouvernement du Québec pour tempérer les ardeurs tarifaires des municipalités. De son côté, l’APSQ continue sa campagne de socio financement afin de couvrir les frais juridiques qui s’élèvent désormais à 60 000 $. On peut soutenir la démarche de l’APSQ en faisant un don sur le lien suivant : http://www.apsq.ca.

À propos de L’Escale Nautique

L’Escale Nautique est une publication indépendante qui sert le marché de la navigation de plaisance depuis 1995. Elle présente aujourd’hui le plus fort tirage payé de toutes les publications nautiques au Québec. L’Escale Nautique est distribuée à tous les membres de la Fédération de voile du Québec, ainsi qu’aux membres francophones des Escadrilles canadiennes de plaisance.

Le Guide du tourisme Nautique est un guide de navigation publié chaque année depuis 1997. Il s’agit à l’heure actuelle du guide de navigation le plus documenté des principaux plans d’eau du Québec, scrupuleusement remis à jour chaque saison.

© 2019 Tous droits réservés • L’Escale Nautique
Les textes et les photographies publiés sur ce site ne peuvent être reproduits
ou utilisés sur un quelconque support sans l’autorisation écrite de L’Escale Nautique

Réalisation: Servlinks Communication

Nous reconnaissons l'appui financier du gouvernement du Canada par
l'entremise du ministère du Patrimoine canadien (Innovation commerciale)

canada