NOUVELLES

La motorisation électrique en phase d’accélération 

La motorisation électrique en phase d’accélération 

Les annonces se succèdent à un rythme rapide chez les motoristes électriques. On apprenait à la fin janvier l’acquisition par Yamaha de toutes les parts de l’allemande Torqeedo, cédées par Deutz. Un geste significatif de la part du leader mondial de la propulsion hors-bord qui signale ainsi son intention de se lancer sérieusement dans la course électrique. Le montant de la transaction n’a pas été révélé et se chiffrerait à quelques dizaines de millions d'euros. Yamaha était resté très discret dans la motorisation électrique jusqu’à présent, préférant miser sur l’hydrogène. On comprend maintenant que le motoriste japonais est très sérieux dans ses objectifs de décarbonation. Yamaha mènera de concert ses stratégies de développement hydrogène et électrique, une approche multidirectionnelle résumée dans son nouveau concept de marketing : CASE Marine (Connected, Autonomous, Shared, Electric). Des mécaniques connectées où l’électronique livre des diagnostics de défaillance et autonomes grâce au pilotage automatique et aux systèmes d’accostage automatiques. Shared pour l’accent mis sur les expériences nautiques via des services de location et enfin Electric pour la mise au point de nouveaux systèmes de propulsion.

Les actifs de Torqeedo constituent une solide plateforme sur laquelle développer de nouveaux modèles de petite et moyenne puissance. Torqeedo détient des brevets et possède à la fois de bonnes capacités de recherche et développement et un outil de production qui a déjà livré 250 000 moteurs.

 Plus près de nous, Vision Marine Technologies a vendu une partie de ses actions à Investissement Québec en échange d’une somme de 3 millions $ US. L’année 2024 sera décisive pour la PME de Boisbriand qui a besoin d’engranger des commandes pour lancer sa chaîne de production. «Je n’ai plus besoin de faire la promotion du E-Motion 180E» explique paradoxalement Alexandre Mongeon. «Les chantiers attendent que je livre les premiers moteurs vendus à Beneteau. Ils ont simplement besoin d’être rassurés avant de passer à leur tour à l’action.».

Le financement obtenu du gouvernement du Québec va permettre de développer une petite chaîne de production à Boisbriand et de financer la valeur de 12 mois d’inventaire. «Nous avons besoin d’une souplesse de livraison pour des petites commandes ponctuelles» précise M. Mongeon.

Le 180 E est assemblé chez Linamar en Ontario selon un calendrier de production établi longtemps à l’avance. «Nous ne pouvons pas rajouter une commande d’une dizaine de moteurs pour une livraison dans un délai de 30 jours chez Linamar». La petite chaîne d’assemblage de Boisbriand viendra combler ce besoin en étant en mesure de livrer de cinq à six moteurs par semaine. Les nouvelles ressources permettront en outre d’offrir du service de prototypage aux chantiers pour l’installation des systèmes propulsifs dans les embarcations.

 Mercury continue de développer sa gamme de petits moteurs électriques Avator avec deux nouveaux hors-bords de 7,5 kW et 11 kW, des équivalences de 10 et 15 CV. Le motoriste américain démontre de réelles intentions de s’impliquer dans la motorisation électrique avec maintenant cinq modèles en 48 V, mais ces mécaniques fonctionnant en bas voltage demeurent cantonnées à de petites unités. Il faudra surveiller la suite et une éventuelle montée en tension pour connaître les intentions du motoriste du Wisconsin.

À propos de L’Escale Nautique

L’Escale Nautique est une publication indépendante qui sert le marché de la navigation de plaisance depuis 1995. Elle présente aujourd’hui le plus fort tirage payé de toutes les publications nautiques au Québec. L’Escale Nautique est distribuée à tous les membres de la Fédération de voile du Québec, ainsi qu’aux membres francophones des Escadrilles canadiennes de plaisance.

Le Guide du tourisme Nautique est un guide de navigation publié chaque année depuis 1997. Il s’agit à l’heure actuelle du guide de navigation le plus documenté des principaux plans d’eau du Québec, scrupuleusement remis à jour chaque saison.

© 2024 Tous droits réservés • L’Escale Nautique
Les textes et les photographies publiés sur ce site ne peuvent être reproduits
ou utilisés sur un quelconque support sans l’autorisation écrite de L’Escale Nautique

Réalisation: Servlinks Communication

Nous reconnaissons l'appui financier du gouvernement du Canada par
l'entremise du ministère du Patrimoine canadien (Innovation commerciale)

canada