NOUVELLES

Une seconde vie pour le port de l’Anse-à-la-Barbe

Une seconde vie pour le port de l’Anse-à-la-Barbe

 La municipalité de Port-Daniel—Gascons a choisi de se prévaloir du programme de cession des Ports pour petits bateaux de Pêches et Océans pour se porter acquéreur du port de pêche de l’Anse-à-la-Barbe. Ce petit port très pittoresque situé dans la gorge d’une rivière abrite une petite flotte de homardiers depuis 50 ans. Les plaisanciers de la baie des Chaleurs le fréquentaient occasionnellement, mais les infrastructures tombaient littéralement en ruines.  Pêches et Océans assumera le coût des travaux de reconstruction de 2 millions $. Les vieux appontements de bois seront démantelés et remplacés par des murets de béton. Un trottoir de bois longera la partie ouest du bassin. Le chenal et le bassin seront dragués et l’on procédera à la réfection des installations électriques. Les travaux devraient être terminés à temps pour la prochaine saison de navigation. Les homardiers demeureront amarrés sur place, mais ils sortiront de l’eau après leur saison de pêche à la fin juin pour céder la place aux plaisanciers. 

À propos de L’Escale Nautique

L’Escale Nautique est une publication indépendante qui sert le marché de la navigation de plaisance depuis 1995. Elle présente aujourd’hui le plus fort tirage payé de toutes les publications nautiques au Québec. L’Escale Nautique est distribuée à tous les membres de la Fédération de voile du Québec, ainsi qu’aux membres francophones des Escadrilles canadiennes de plaisance.

Le Guide du tourisme Nautique est un guide de navigation publié chaque année depuis 1997. Il s’agit à l’heure actuelle du guide de navigation le plus documenté des principaux plans d’eau du Québec, scrupuleusement remis à jour chaque saison.

© 2020 Tous droits réservés • L’Escale Nautique
Les textes et les photographies publiés sur ce site ne peuvent être reproduits
ou utilisés sur un quelconque support sans l’autorisation écrite de L’Escale Nautique

Réalisation: Servlinks Communication

Nous reconnaissons l'appui financier du gouvernement du Canada par
l'entremise du ministère du Patrimoine canadien (Innovation commerciale)

canada