NOUVELLES

Réduire l’impact du bruit sur les bélugas

Réduire l’impact du bruit sur les bélugas

Le gouvernement du Canada recueille les commentaires des Canadiens, jusqu’au 22 septembre, sur la version proposée du Plan d'action pour réduire l’impact du bruit sur le béluga et les autres mammifères marins en péril de l’estuaire du Saint-Laurent. Vous pouvez participer à la consultation, en envoyant vos commentaires par l’entremise du Registre public des espèces en péril. Tous les commentaires reçus seront évalués et considérés pour la version finale du document.

Quatre espèces de mammifères marins inscrites à la Loi sur les espèces en péril sont présentes dans l’estuaire du Saint-Laurent. Il s’agit du béluga (Delphinapterus leucas), qui y réside à l’année, du rorqual bleu (Balaenoptera musculus) et du rorqual commun (Balaenoptera physalus), qui y viennent pendant une grande partie de la saison estivale, principalement pour l’abondance de nourriture, ainsi que de la baleine noire de l’Atlantique Nord (Eubalaena glacialis) que l’on aperçoit de temps en temps jusque dans l’estuaire.

L’estuaire du Saint-Laurent est une voie de navigation achalandée, un haut lieu de plaisance et d’observation des baleines. À ces activités, s’ajoutent la navigation commerciale et les traversiers, en plus des projets de développement côtiers et extracôtiers. Par conséquent, une des menaces communes aux mammifères marins présents dans ce secteur est le niveau de bruit ambiant occasionné par toutes ces activités. Les bruits d’origine humaine peuvent entre autres masquer les sons qu’émettent les mammifères marins pour communiquer, s’orienter et trouver leurs proies, modifier leur comportement ou entraîner des pertes d’audition temporaires ou permanentes. Le béluga est particulièrement sensible à de tels bruits dans l’estuaire du Saint-Laurent puisqu’il y réside en permanence.

Le Plan d’action pour réduire l’impact du bruit sur le béluga et les autres mammifères marins en péril de l’estuaire du Saint-Laurent a été rédigé en collaboration avec les experts des espèces, des représentants de Parcs Canada et de Transports Canada ainsi qu’avec des représentants de trois principaux secteurs de l’industrie de la navigation (navigation commerciale, traversiers et excursions d’observation de mammifères marins).

Les principales actions proposées visent à :

  • caractériser les sources de bruit
  • acquérir des connaissances sur l’impact du bruit sur les mammifères marins
  • évaluer des mesures pour gérer la menace
  • implanter des mesures de réduction du bruit
  • améliorer les mesures de conservation et de protection des mammifères marins en péril
  • sensibiliser les usagers de l’estuaire du Saint-Laurent

Pour de plus amples renseignements sur le béluga et les autres mammifères marins en péril, vous pouvez consulter le Registre public des espèces en péril.

 Charline Le Mer- Pêches et Océans Canada

À propos de L’Escale Nautique

L’Escale Nautique est une publication indépendante qui sert le marché de la navigation de plaisance depuis 1995. Elle présente aujourd’hui le plus fort tirage payé de toutes les publications nautiques au Québec. L’Escale Nautique est distribuée à tous les membres de la Fédération de voile du Québec, ainsi qu’aux membres francophones des Escadrilles canadiennes de plaisance.

Le Guide du tourisme Nautique est un guide de navigation publié chaque année depuis 1997. Il s’agit à l’heure actuelle du guide de navigation le plus documenté des principaux plans d’eau du Québec, scrupuleusement remis à jour chaque saison.

© 2019 Tous droits réservés • L’Escale Nautique
Les textes et les photographies publiés sur ce site ne peuvent être reproduits
ou utilisés sur un quelconque support sans l’autorisation écrite de L’Escale Nautique

Réalisation: Servlinks Communication

Nous reconnaissons l'appui financier du gouvernement du Canada par
l'entremise du ministère du Patrimoine canadien (Innovation commerciale)

canada