NOUVELLES

Pen Duick, la renaissance d’un mythe

Pen Duick, la renaissance d’un mythe

Les Français ne rigolent pas avec le patrimoine maritime et avec tout ce qui touche au personnage sacré d’Éric Tabarly. Pour preuve, on a investi 700 000 € pour donner une seconde vie à Pen Duick, premier du nom, dont le mauvais état commandait des importants travaux de restauration.

On peut plutôt parler de reconstruction puisqu’il a fallu reconstruire la totalité du bordé, ainsi que l’ensemble de la charpente axiale.

En 1958, Éric Tabarly avait remplacé le bordé de bois du plan de William Fife, construit en Irlande en 1898, par une coque de fibre de verre. Au chantier du Guip, le maître d’ouvrage Arnaud Pennarun a dû préalablement mouler l’ancienne coque avant de la reconstruire. Comme la structure s’était déformée, le travail pour restituer les formes initiales a demandé un long travail de patience. La reconstruction des membrures a obligé un démontage et remontage complet des aménagements intérieurs. Un travail énorme. 

« Je mets au défi quelqu’un qui n’a pas vu le bateau depuis trois ans de le revoir à flot et de savoir qu’il y a eu des travaux dessus » a déclaré le charpentier, fier et surtout heureux de la fin de ce chantier de 13 000 heures. Une restauration qui a nécessité entre huit et dix personnes en permanence. La structure s’étant gonflée d’eau au fil du temps, le Pen Duickrestauré affiche 500 kg de moins sur la balance.

Les travaux menés par Éric sur le pont, le gréement et les aménagements sont restés tels qu’il les avait réalisés en 1989.

Pen Duicka retrouvé son port d’attache à Lorient et sa fidèle gardienne en la personne de Marie Tabarly, la fille d’Éric. Le bateau est entré dans la famille en 1938, lorsque le père d’Éric, Guy Tabarly en a fait l’acquisition. Une histoire de famille devenue patrimoine national pour la France et pour tous les amoureux de beaux bateaux.

D’après Le Télégramme

À propos de L’Escale Nautique

L’Escale Nautique est une publication indépendante qui sert le marché de la navigation de plaisance depuis 1995. Elle présente aujourd’hui le plus fort tirage payé de toutes les publications nautiques au Québec. L’Escale Nautique est distribuée à tous les membres de la Fédération de voile du Québec, ainsi qu’aux membres francophones des Escadrilles canadiennes de plaisance.

Le Guide du tourisme Nautique est un guide de navigation publié chaque année depuis 1997. Il s’agit à l’heure actuelle du guide de navigation le plus documenté des principaux plans d’eau du Québec, scrupuleusement remis à jour chaque saison.

© 2019 Tous droits réservés • L’Escale Nautique
Les textes et les photographies publiés sur ce site ne peuvent être reproduits
ou utilisés sur un quelconque support sans l’autorisation écrite de L’Escale Nautique

Réalisation: Servlinks Communication

Nous reconnaissons l'appui financier du gouvernement du Canada par
l'entremise du ministère du Patrimoine canadien (Innovation commerciale)

canada