NOUVELLES

Carleton gagne la bataille du brise-lames

Carleton gagne la bataille du brise-lames

 Pêches et Océans Canada a dénoué l’impasse qui bloquait l’avenir du bassin portuaire de Carleton en se rendant acquéreur des infrastructures, autrefois propriété de Transports Canada. L’agence fédérale prendra aussi à sa charge les travaux de réhabilitation des installations, mais surtout, assumera les coûts de construction d’un nouveau brise-lames.
Le bassin de Carleton est notoirement exposé aux coups de vent d’ouest ce qui condamne toute possibilité de développement. Pêches et Océans Canada a reconnu la nécessité de protéger adéquatement le bassin en construisant un nouveau brise-lames qui se trouvera dans le même axe que l’actuel brise-lames flottant. Le ministère a refusé de donner pour le moment plus de détails sur les dimensions de l’ouvrage à construire, ni sur les sommes impliquées. Les partenaires locaux espèrent que cet enrochement sera bien d’une longueur d’une soixantaines de mètres, comme ils l’avaient réclamé initialement.
Une bonne partie de la façade ouest du quai sera enrochée, mais on conservera une portion verticale sur une soixantaine de mètres à la tête du quai afin de permettre la pêche au maquereau, activité fort populaire dans la région. Un parc sera aménagé à l’extrémité du quai, parc auquel on accédera à partir d’un trottoir de bois.
Les pêcheurs professionnels seront installés sur des pontons flottants qu’ils partageront avec les entreprises d’excursion en mer. Le bassin de plaisance va pouvoir se réorganiser de manière à augmenter notablement sa capacité d’accueil qui pourrait être portée à une centaine d’emplacements. Le financement de cet agrandissement de la marina ne fait pas partie du financement annoncé par Pêches et Océans Canada, il sera à la charge du Club Nautique de Carleton.
Pêches et Océans a annoncé un échéancier relativement rapide. Le ministère sera le maître d’œuvre de la réalisation des travaux et rédigera lui-même les plans et devis dont on annonce le dépôt pour ce printemps. Les appels d’offres sont attendus à l’automne et la livraison des nouvelles installations dans le courant de l’été 2019.

 

 

À propos de L’Escale Nautique

L’Escale Nautique est une publication indépendante qui sert le marché de la navigation de plaisance depuis 1995. Elle présente aujourd’hui le plus fort tirage payé de toutes les publications nautiques au Québec. L’Escale Nautique est distribuée à tous les membres de la Fédération de voile du Québec, ainsi qu’aux membres francophones des Escadrilles canadiennes de plaisance.

Le Guide du tourisme Nautique est un guide de navigation publié chaque année depuis 1997. Il s’agit à l’heure actuelle du guide de navigation le plus documenté des principaux plans d’eau du Québec, scrupuleusement remis à jour chaque saison.

© 2018 Tous droits réservés • L’Escale Nautique
Les textes et les photographies publiés sur ce site ne peuvent être reproduits
ou utilisés sur un quelconque support sans l’autorisation écrite de L’Escale Nautique

Réalisation: Servlinks Communication

Nous reconnaissons l'appui financier du gouvernement du Canada par
l'entremise du ministère du Patrimoine canadien (Innovation commerciale)

canada