En kiosque
AUTOMNE 2017

APERÇU

NOUVELLES

Un second Classe C pour l’ETS

Un second Classe C pour l’ETS

On ne répétera jamais assez que les étudiants de l’École de Technologie Supérieure ont réussi un véritable exploit en 2015 en alignant leur Classe C Rafale à la Little Cup à Genève. Leur détermination leur a aussi permis d’intégrer la liste des club scientifiques et technologiques de l’ETS. Un changement de statut qui leur donne plus de moyens au sein de l’institution : l’accès à un atelier de fabrication, de l’outillage et un budget de réalisation.
Une nouvelle équipe s’est constituée autour d’un second projet de construction. Une nouvelle plateforme a été dessinée et construite en sandwich de nid d’abeille sur une peau de carbone pré-imprégné. Le gain de poids est significatif, 10 kg par coque, soit environ 10% du poids total d’un Classe C. Rafale 1 souffrait d’un manque de volume sur la partie antérieure des coques ce qui retardait le moment où le bateau s’élève sur ses foils. Un problème corrigé sur le nouveau design.
De manière générale, l’équipe de conception a consacré plus de temps à l’élaboration des plans et s’est entouré de partenaires techniques susceptibles de mettre à sa disposition des applications de conception à la fine pointe de la technologie. C’est le cas notamment avec Altair, une entreprise de conception par ordinateur qui était au service de l’équipe suédoise, Artemis Racing, lors de la dernière Coupe de l’America. Les ressources de l’application Altair Hypermesh ont été mises à profit pour les calculs de structure selon la méthode des éléments finis. D’autres ressources ont été mises à profit pour concevoir de nouveaux foils. Le nerf de la guerre pour ce type d’embarcation.  La conception des nouveaux appendices est passée par une étude d’écoulement des fluides. «Nous sommes partis du principe qu’il valait mieux prendre notre temps pour concevoir d’abord la plateforme avant de s’attaquer à l’aile» explique Louis Chevalier de l’équipe de conception.
Au moment de mettre sous presse, les coques et les bras de liaison étaient terminés et la fabrication des appendices, foils et safrans, touchait à sa fin. Il est prévu que Rafale 2 navigue en fin de saison au Québec avec l’aile du catamaran précédent pour valider le travail accompli et tester le nouveau plan de pont. Le catamaran devrait ensuite mettre le cap sur la Foiling Week qui se déroulera à Miami du 16 au 19 novembre. La conception et la fabrication de la nouvelle aile se déroulera pendant l’hiver 2018. Commenceront ensuite les programmes d’entraînement de l’équipe navigante, à laquelle s’est joint Maxime Loiselle. La participation à la prochaine édition de la Litlle Cup, dont on ne connaît pas encore le lieu et la date, demeure l’objectif principal de l’équipe de l’ETS. De quoi tenir toute le monde en haleine.

À propos de L’Escale Nautique

L’Escale Nautique est une publication indépendante qui sert le marché de la navigation de plaisance depuis 1995. Elle présente aujourd’hui le plus fort tirage payé de toutes les publications nautiques au Québec. L’Escale Nautique est distribuée à tous les membres de la Fédération de voile du Québec, ainsi qu’aux membres francophones des Escadrilles canadiennes de plaisance.

Le Guide du tourisme Nautique est un guide de navigation publié chaque année depuis 1997. Il s’agit à l’heure actuelle du guide de navigation le plus documenté des principaux plans d’eau du Québec, scrupuleusement remis à jour chaque saison.

© 2017 Tous droits réservés • L’Escale Nautique
Les textes et les photographies publiés sur ce site ne peuvent être reproduits
ou utilisés sur un quelconque support sans l’autorisation écrite de L’Escale Nautique

Réalisation: Servlinks Communication

Nous reconnaissons l'appui financier du gouvernement du Canada par
l'entremise du ministère du Patrimoine canadien (Innovation commerciale)

canada