• subaru
  • RDV
  • PC
  • MMQ
  • beauharnois
  • Société de Sauvetage
  • P&O
  • YCQ
  • maison

  • Escale nautique you tube
  • CONAM
  • DRAPEAU


    NOUVELLES

    Première saison réussie pour le Roter Sand

    Première saison réussie pour le Roter Sand

    Arrivé d’Allemagne en 2012, le voilier de 20 m en acier Roter Sand a réussi à boucler une première saison d’opération sur le Saint-Laurent l’été dernier. Propriété d’ÉcoMaris, une corporation sans but lucratif qui veut utiliser la navigation à la voile comme un médium d’éducation et de formation, le Roter Sand a dû subir au préalable un important chantier de mises aux normes. Pour obtenir la permission de Transport Canada d’embarquer des passagers à qui l’on enseigne les rudiments de la voile, l’équipe d’ÉcoMaris a dû investir 250 000 $. «Différents chantiers nous ont présenté des devis variant de 650 000 $ à 950 000 $, des sommes impossibles à réunir par notre organisation. Nous avons donc décidé de contracter les travaux nous-mêmes» explique Simon Paquin, psychoéducateur mordu de voile et fondateur d’ÉcoMaris. Au cours de l’hiver 2013, les aménagements du Roter Sand ont donc été complètement démontés pour refaire la protection contre les incendies, le système électrique, la cuisine, isoler la salle des machines et rajouter deux cloisons étanches.

    La saison de navigation a débuté avec un mois de retard et elle a rencontré dès le départ une certaine hostilité de la part des croisiéristes, peu enclins à voir un nouveau joueur dans le petit monde de la croisière commerciale sur le Saint-Laurent. Plusieurs plaintes adressées à Transport Canada ont donc salué le début de la saison du Roter Sand qui a néanmoins réussi à mener ses opérations avec l’accord des autorités compétentes. Une première année infernale, vécue comme une course contre la montre combinée à un saut d’obstacles pour l’équipe de Simon Paquin. Il semble que c’était le prix à payer pour qu’ÉcoMaris puisse faire sa place et obtienne la crédibilité nécessaire à la poursuite de ses opérations.

    En choisissant le Roter Sand comme ambassadeur, «la ville de Rimouski a signé notre acte de naissance» témoigne Simon Paquin. La Société de développement économique du Saint-Laurent (SODES) a également ouvert des portes auprès de l’industrie maritime. L’armateur Fednav est ainsi devenu l’un des premiers contributeurs d’ÉcoMaris.

    De Rimouski à Montréal, le Roter Sand a offert l’été dernier divers stages à l’intention d’une clientèle de jeunes, mais a aussi accueilli à bord des adultes et le grand public. La tournée commémorative des Filles du Roy s’est avérée un franc succès médiatique.

    ÉcoMaris veut faire de son voilier « un bien commun et un objet d’utilité publique». Sa fonction première restera toujours de permettre à des jeunes de tous les milieux de faire connaissance avec la navigation sur le Saint-Laurent, mais Simon Paquin veut multiplier les vocations du Roter Sand. Le ketch aurique lancé en 1999 en mer du Nord pour faire la promotion des métiers de la mer est aussi susceptible d’intéresser l’industrie maritime laurentienne qui cherche à attirer des jeunes dans ses filières de formation technique. Les expéditions à caractère scientifique et les formations corporatives font également partie des objectifs de Simon Paquin qui fait flèche de tout bois avec un enthousiasme communicatif.

    La saison 2014 s’annonce déjà prometteuse: une croisière à destination d’Halifax avec un groupe de jeunes atteints du cancer, un stage offert à des aveugles et des projets de formation pour les cadets de la marine. Depuis le pont du Roter Sand, ÉcoMaris s’est donné comme mission d’élargir les horizons de tous ceux qui grimperont à son bord pour faire découvrir à chacun «que la vie offre une mer de possibilités». On ne saurait mieux dire.

    À propos de L’Escale Nautique

    L’Escale Nautique est une publication indépendante qui sert le marché de la navigation de plaisance depuis 1995. Elle présente aujourd’hui le plus fort tirage payé de toutes les publications nautiques au Québec. L’Escale Nautique est distribuée à tous les membres de la Fédération de voile du Québec, ainsi qu’aux membres francophones des Escadrilles canadiennes de plaisance.

    Le Guide du tourisme Nautique est un guide de navigation publié chaque année depuis 1997. Il s’agit à l’heure actuelle du guide de navigation le plus documenté des principaux plans d’eau du Québec, scrupuleusement remis à jour chaque saison.

    © 2013 Tous droits réservés • L’Escale Nautique

    Gigrafe - Graphisme • Web


    Les textes et les photographies publiés sur ce site ne peuvent être reproduits
    ou utilisés sur un quelconque support sans l’autorisation écrite de L’Escale Nautique

    Nous reconnaissons l'appui financier du gouvernement du Canada par l'entremise du ministère du Patrimoine canadien (Innovation commerciale)

    canada