• RDV
  • Escale
  • fugawi
  • Festival
  • PC
  • Société de Sauvetage
  • subaru

  • CONAM
  • DRAPEAU
  • Escale nautique you tube


    NOUVELLES

    Montréal/Québec en 11h et 48 min en catamaran de sport

    Montréal/Québec en 11h et 48 min en catamaran de sport

    Maxime Loiselle n’a pas raté son coup en lançant le Grand Raid Pont à Pont. L’objectif consistait à parcourir le plus rapidement possible un trajet reliant les ponts Jacques-Cartier et Pierre-Laporte. Le 29 août dernier, en compagnie d’Olivier Leduc, ce spécialiste du catamaran de sport a avalé les 135 milles du parcours à plus de 11 nœuds de moyenne. Une cadence infernale qui constitue un temps de référence extrêmement rapide.

    «On se préparait pour un parcours de 18 h à 20 h avec un vent de sud-ouest, ce qui nous aurait obligé à empanner régulièrement et à couvrir une distance d’environ 200 milles» explique Maxime. Le vent a plutôt oscillé entre les secteurs ouest et nord-ouest ce qui a permis au Nacra 17 de naviguer bâbord amure en ligne droite sur la totalité du parcours. Une météo parfaite pour le parcours Montréal-Québec. La première partie du trajet a été la plus rapide. L’équipe a pu naviguer sur un plan d’eau abrité des vagues à des moyennes élevées. Le catamaran arrivait au lac Saint-Pierre seulement 3 h 45 min après son départ du quai de l’Horloge, une moyenne de 14 nœuds. «Nous avons connu plusieurs pointes de vitesse au-dessus de 20 nœuds et pratiquement conservé cette vitesse pendant 30 min» raconte le barreur du Nacra. Les choses se sont compliquées lors de la traversée du lac Saint-Pierre. Le vent a refusé vers le nord-ouest, s’est mis à souffler en rafales violentes et a généré un fort clapot. «Le vent de travers est une allure difficile à gérer en catamaran. On se trouve tout le temps en surpuissance et quand le bateau enfourne, tu passes d’un seul coup de 18 nœuds à O. L’équipier part comme un boomerang » explique Maxime. L’équipe a enfourné à deux reprises dans le match sauvage qui s’est joué sur le lac Saint-Pierre. Maxime est passé à travers la grand-voile lors du second chavirage, tandis qu’Olivier s’est retrouvé à nager pour tenter de regagner le bord. Trente minutes plus tard, les deux hommes se sont remis en marche, direction l’île Saint-Quentin pour gréer une nouvelle grand-voile et se délier les muscles quelques instants. Les deux navigateurs parvenaient au pont Pierre-Laporte à 17 h 33 min, épuisés et heureux, un peu moins de 12 h avant leur départ. «C’est la première fois que je navigue aussi longtemps en catamaran. Nous avons passé tout le parcours au trapèze et la gestion de la condition physique constitue tout un défi» conclut Maxime. La Fédération de voile du Québec a homologué ce record.

    Maxime Loiselle veut faire du Grand Raid Pont à Pont un événement récurrent ouvert à toutes les embarcations. L’objectif consiste à mettre sur pied une manifestation qui rassemble toute la population autour du fleuve Saint-Laurent en reprenant la recette du Grand Défi Pierre Lavoie.

    Maxime Loiselle a en outre débuté cette année une campagne de sélection olympique pour les Jeux de Tokyo en 2020 en compagnie de Justine Antaya. Cette dernière n’a pu prendre part au Grand Raid Pont à Pont en raison de problèmes de santé.

     

    À propos de L’Escale Nautique

    L’Escale Nautique est une publication indépendante qui sert le marché de la navigation de plaisance depuis 1995. Elle présente aujourd’hui le plus fort tirage payé de toutes les publications nautiques au Québec. L’Escale Nautique est distribuée à tous les membres de la Fédération de voile du Québec, ainsi qu’aux membres francophones des Escadrilles canadiennes de plaisance.

    Le Guide du tourisme Nautique est un guide de navigation publié chaque année depuis 1997. Il s’agit à l’heure actuelle du guide de navigation le plus documenté des principaux plans d’eau du Québec, scrupuleusement remis à jour chaque saison.

    © 2013 Tous droits réservés • L’Escale Nautique

    Gigrafe - Graphisme • Web


    Les textes et les photographies publiés sur ce site ne peuvent être reproduits
    ou utilisés sur un quelconque support sans l’autorisation écrite de L’Escale Nautique

    Nous reconnaissons l'appui financier du gouvernement du Canada par l'entremise du ministère du Patrimoine canadien (Innovation commerciale)

    canada