• RDV
  • subaru
  • Festival
  • fugawi
  • Société de Sauvetage
  • Escale
  • PC

  • DRAPEAU
  • Escale nautique you tube
  • CONAM


    NOUVELLES

    La Calypso : Silence radio sur son avenir

    La Calypso : Silence radio sur son avenir

    L'équipe Cousteau, propriétaire de la Calypso, avait jusqu'au 12 mars pour récupérer le navire dans les chantiers Piriou à Concarneau et régler une facture de 300 000 €. L'avenir du navire, qui a déjà connu de nombreux projets, reste encore à écrire. Depuis son accident en 1996 - une collision avec une barge à Singapour -, le navire attend toujours d'être réparé. « Je veux que Calypso reste au service de la science et de l'éducation », avait lancé le commandant Cousteau après le naufrage. 

    Dès 1996, le navire renfloué revient en France et mouille à Marseille. Un premier projet de Futuroscope de la mer est lancé, avant de tomber à l'eau. En 1998, la Calypso rallie La Rochelle et son musée maritime. Un musée dans lequel certains voient déjà le navire devenir le clou de la visite. Las, le bateau pourrira dans le port et sera pillé. Le bout du tunnel devait être visible en 2007. Contre toute attente, le bateau est capable de naviguer et de rejoindre Concarneau où navire doit se refaire une santé et être remis à neuf. Dans l'édition du 17 février 2009 du Télégramme, Francine Cousteau, veuve du commandant, n'hésite pas à évoquer «une exposition itinérante qui accompagnerait le navire sur ses différentes escales».

    La même année, les travaux sont arrêtés et la bataille judiciaire commence. Elle s'arrête pour l'instant (le pouvoir en cassation est encore possible), avec la décision de la cour d'appel de Rennes: le bateau devait quitter les chantiers Piriou avant le 9 février 2015. Pour prendre un nouveau départ ?

    L'équipe Cousteau n'a pas répondu aux questions des journalistes. En 2004, une rumeur circulait à propos d'un rachat et la transformation du bateau en musée, au Bahamas. Un retour à Marseille, une fois le bateau réparé, est envisagé.

    À moins qu'une phrase lâchée en interview pour France Inter, en 1984, par le commandant en personne ne se révèle finalement prophétique : « La Calypso ? Je préfère la voir couler avec les honneurs, que transformée en musée. Je ne veux pas que ce bateau se prostitue et que les gens viennent pique-niquer à son bord ».

    Sources : Mer et Marine

    À propos de L’Escale Nautique

    L’Escale Nautique est une publication indépendante qui sert le marché de la navigation de plaisance depuis 1995. Elle présente aujourd’hui le plus fort tirage payé de toutes les publications nautiques au Québec. L’Escale Nautique est distribuée à tous les membres de la Fédération de voile du Québec, ainsi qu’aux membres francophones des Escadrilles canadiennes de plaisance.

    Le Guide du tourisme Nautique est un guide de navigation publié chaque année depuis 1997. Il s’agit à l’heure actuelle du guide de navigation le plus documenté des principaux plans d’eau du Québec, scrupuleusement remis à jour chaque saison.

    © 2013 Tous droits réservés • L’Escale Nautique

    Gigrafe - Graphisme • Web


    Les textes et les photographies publiés sur ce site ne peuvent être reproduits
    ou utilisés sur un quelconque support sans l’autorisation écrite de L’Escale Nautique

    Nous reconnaissons l'appui financier du gouvernement du Canada par l'entremise du ministère du Patrimoine canadien (Innovation commerciale)

    canada