• fugawi
  • Festival
  • PC
  • RDV
  • subaru
  • Escale
  • Société de Sauvetage

  • DRAPEAU
  • Escale nautique you tube
  • CONAM


    NOUVELLES

    Course de canot à glace dans le Vieux-Port

    Course de canot à glace dans le Vieux-Port

    Montréal renoue avec ce sport hivernal après 21 ans d’absence

    Les premières courses de canot à glace sur le Saint-Laurent remontent au XIXe siècle, mais c’est le Carnaval de Québec qui est à l’origine de leur regain en 1955. L'Association des Coureurs en Canot à Glace du Québec a vu le jour en 1984. Elle regroupe aujourd’hui plus de 300 membres et organise six épreuves chaque saison. Cette compétition nordique est une spécificité à la fois culturelle et sportive des eaux laurentiennes que l’on ne retrouve nulle part ailleurs dans le monde.

    Après 21 ans d’absence dans la région montréalaise, la sympathique et dynamique confrérie des canoteurs a répondu à l’invitation de l’infatigable Simon Lebrun (Héritage Martitime Canada) et de la Société du Vieux-Port de Montréal. Le Défi canot à glace Montréal s’est donc tenu le 23 février dernier dans les eaux du port de Montréal et 37 équipages répartis en trois catégories (Élite femmes, Élite hommes et Sport)y ont pris part.

    Le parcours délimité entre le quai de l’Horloge, l’entrée du canal de Lachine, la pointe du Havre et l’île Sainte-Hélène obligeait les canoteurs à affronter à l’aviron le courant Sainte-Marie, qui coule à plus de 6 nœuds, et qu’il fallait savoir traverser au bon endroit pour tirer son épingle du jeu. Tous les équipages se sont retrouvés à égalité sur un nouveau plan d’eau qu’il leur fallait apprivoiser pour la première fois.  À l’ouest du port, à la hauteur du quai Alexandra, les équipages devaient pousser les embarcations sur plusieurs centaines de mètres sur une banquise recouverte d’une neige lourde qui ne facilitait pas la glisse. «Les canoteurs sont arrivés complètement vidés» témoigne Simon Lebrun, l’organisateur de la course. «Nous étions hésitant quant au choix du nombre de tours (4 pour la catégorie Élite, 3 pour les catégories Élite femmes et Sport), nous n’avions aucune référence. Les coureurs se sont finalement déclarés satisfaits de la longueur du parcours et ils ont déjà manifesté leur intention de revenir l’an prochain» ajoute Simon.

    D’après la Société du Vieux-Port de Montréal qui a financé la tenue de l’événement, 7 000 spectateurs sont venus encourager les concurrents sur un parcours qui offrait plusieurs points de vue intéressant au public, ce qui n’est pas toujours le cas lors des cinq autres épreuves du circuit.

    On pouvait aller à la rencontre des équipages regroupés dans le bassin de l’Horloge dans la matinée précédant la course. Les canoteurs ne sont pas avares d’information et l’on sentait une réelle volonté de leur part de faire connaître un sport qui les passionne. L’atmosphère était particulièrement conviviale et l’occasion était belle pour le public de découvrir des embarcations qui n’ont plus grand-chose en commun avec les canots de bois traditionnel. Les canots à glace contemporains ont connu une évolution notable à partir des années 1980 et ils se sont peu à peu transformés pour devenir des machines de course très typées.  Ces bateaux de 8,50 m régis par une jauge sont pour la plupart moulés sous vide chez HTM Composite à Neuville. Les œuvres vives sont généralement en carbone/époxy tandis que la partie supérieure des coques est confectionnée en fibre de verre,  un matériau plus souple, mieux en mesure d’absorber les chocs contre la glace. À l’intérieur des coques, une série de pièces d’aluminium renforcent la structure et servent de banc de nage pour les rameurs. Les embarcations doivent respecter le poids minimum de 250 livres dans la catégorie Élite et il en coûte environ 15 000 $ pour acquérir et armer un canot à glace.

    L’équipe de Groupe Voyage Québec emmenée par Sara Dovon a remporté la classe Élite féminine, celle de Jean Anderson à bord de Le Château Frontenac/Le Soleil la classe Élite masculine, tandis MVC Océan de Luc Proulx s’est adjugé la catégorie Sport.

    http://canotaglace.com

    À propos de L’Escale Nautique

    L’Escale Nautique est une publication indépendante qui sert le marché de la navigation de plaisance depuis 1995. Elle présente aujourd’hui le plus fort tirage payé de toutes les publications nautiques au Québec. L’Escale Nautique est distribuée à tous les membres de la Fédération de voile du Québec, ainsi qu’aux membres francophones des Escadrilles canadiennes de plaisance.

    Le Guide du tourisme Nautique est un guide de navigation publié chaque année depuis 1997. Il s’agit à l’heure actuelle du guide de navigation le plus documenté des principaux plans d’eau du Québec, scrupuleusement remis à jour chaque saison.

    © 2013 Tous droits réservés • L’Escale Nautique

    Gigrafe - Graphisme • Web


    Les textes et les photographies publiés sur ce site ne peuvent être reproduits
    ou utilisés sur un quelconque support sans l’autorisation écrite de L’Escale Nautique

    Nous reconnaissons l'appui financier du gouvernement du Canada par l'entremise du ministère du Patrimoine canadien (Innovation commerciale)

    canada